• 26 octobre - Coupe de France : l'ESL s'incline sur le score de 6 à 0 face à l'US Montagnarde.

La foule était présente à Pierre Corlay mais cela n'a pas suffi contre une très belle équipe spécialiste de la compétition. Bonne chance à l'US Montagnarde pour le prochain tour.

 

Bravo à tous les joueurs et dirigeants de l'ESL pour le très beau parcours !

 

Retour en images sur le match (photos de la page Facebook de la ligue de Bretagne) :

  • 25 octobre - Coupe de France: J - 1

   Ci-dessous l'article du Télégramme de ce jour :

Quentin Vourch et l'Etoile Saint-Laurent reçoivent un grand spécialiste de la Coupe de France. Photo Patricia Mérer
Quentin Vourch et l'Etoile Saint-Laurent reçoivent un grand spécialiste de la Coupe de France. Photo Patricia Mérer

 

CdF/ Etoile Saint-Laurent - US Montagnarde, demain (15 h). Vent de folie sur Saint-Laurent

 

Envoyer l'article à un ami

 

 

Le stade Pierre Corlay va se transformer en chaudron, demain (15 h), pour la réception d'un spécialiste de la Coupe, les Montagnards d'Inzinzac- Lochrist. Près de 1.000 spectateurs seront derrière le Petit Poucet finistérien pour ce 6e tour de la Coupe de France.

 

 

 

Que la fête fut belle il y a 15 jours avec l'exploit de l'Etoile face à Plougastel (3-2) ! L'épopée du club de Lambé a littéralement ressuscité un club plongé quelque peu dans l'oubli. Propulsés sur le devant de la scène, les petits surnoms d'antan refleurissent à la surface pour le plus grand bonheur des « Bagnards », « Zébrés » ou, plus sobrement « Noir et Blanc ». Mieux, les paroles du tube de Matmatah, reviennent sur toutes les lèvres en guise d'invitation au nouveau voyage. « Si tu cherches un peu de gaîté, viens donc faire un tour à Lambé, si t'as quelque chose à fêter, viens donc faire un tour à Lambé ». Une ritournelle dont l' écho risque de résonner sur les murs des immeubles qui bordent le stade où l'on espère près de 1.000 spectateurs pour l'événement foot du week-end.

Un tirage à suspense

« L'engouement pour ce match de coupe face à l'US Montagnarde est très important. Des gens sont déjà venus nous demander des billets pour éviter d'avoir à faire la queue au guichet », déclare fièrement Thomas Lecointre, qui connaît, à 37 ans, l'une des plus belles pages de sa vie de footballeur. Certes, les Forgerons n'étaient pas le choix de coeur des Stellistes qui s'étaient déplacés en force à Rennes pour le tirage, mais ils s'en sont vite et bien accoutumés. Sur les 28 boules de départ, il n'en restait que quatre dans le chapeau : Plouguernével, le Petit Poucet Breton (D2), l'US Montagnarde (leader de DH avec La TA Rennes) et le chouchou plabennecois (CFA).

Lecointre : « Un honneur pour le club »

« Il y a eu quelques secondes de déception d'être passé si près de Plabennec. Mais recevoir les Morbihannais est un honneur pour le club ». A Saint-Laurent, on a vite fait d'éplucher le pedigree des Forgerons. « Notre adversaire est un grand spécialiste de la Coupe. En 30 ans ils sont parvenus 15 fois en 32e de finale et ont réalisé l'exploit de se hisser en huitièmes à deux reprises, dont la dernière fois en 2000 face à Monaco (0-1) », précise un brin admiratif Lecointre. La montagne semble décidément infranchissable cette fois-ci, mais les « Bagnards » ont bien envie de se faire la belle afin d' offrir un septième tour à leurs supporters.

  • 15 octobre - Coupe de France: une montagne à gravir !

L'ESL recevra l'US Montagnarde (Inzinzac-Lochrist dans le Morbihan) actuellement leader du championnat de DH le 26 octobre.

 

L'autre "petit poucet" de la ligue, l'US Plouguernevel (D2), recevra Plabennec (CFA).

 

La réaction du président Patrick Jaouen après le tirage au sort :

14 octobre 2013 : Coupe de France - Qualification pour le 6ème tour


82e minute : Farah explose de joie, Saint-Laurent mène 2-1et triplera la mise quelquesminutes plus tard. Photo Patricia Mérer
82e minute : Farah explose de joie, Saint-Laurent mène 2-1et triplera la mise quelquesminutes plus tard. Photo Patricia Mérer

L'article du Télégramme :

 

 

Etoile Saint-Laurent (D1) - Plougastel (DHR) : 3-2. L'Etoile au paradis !

 

 

 

 

 

 

Envoyer l'article à un ami

 

Le club de quartier de Lambézellec a renoué avec son glorieux passé en éliminant le plus logiquement du monde Plougastel qui évolue deux divisions au-dessus.

 

Toutes les conditions étaient réunies en ce bel après-midi d'automne pour que la magie de la coupe opère à nouveau. Un complexe Pierre-Corlay garni de 500 spectateurs, des supporters massés sur les balcons des immeubles qui enserrent la pelouse. Et surtout une formation stelliste qui fait jeu égal avec Plougastel. Mieux, en fin de première période, Thomas Lecointre est à deux doigts d'enflammer le stade sur deux face-à-face perdus face à Anthony Donnart (45', 45+1'). Avant ces deux grosses opportunités, les occasions les plus nettes étaient clairement à mettre au crédit de Saint-Laurent avec Farah puis Vourch en début de match (8', 11').

Poupon ouvre la marque
L'ambiance prend du plomb dans l'aile au retour des vestiaires. Sur un centre millimétré, Marillé trouve la tête de Poupon (0-1, 49'). Dans la continuité, Poupon est tout proche de doubler la mise, mais sa tête est sauvée sur la ligne (50'). Un dirigeant lambézellois vient alors solliciter avec véhémence le jeune kop « noir et blanc ». Le stade redonne de la voix et joue pleinement son rôle de douzième homme. L'équipe de Thomas Lecointre repart à l'abordage avec Vourch qui se fait faucher dans la surface de vérité. Ce même Vourch se fait justice et redonne espoir aux joueurs de District (1-1, 63'). Les quinze dernières minutes sont complètement folles et imprégnées du souffle épique de la coupe de France. Julien Landré met le turbo sur le flanc droit et délivre une merveille de centre en retrait. Farah reprend victorieusement de volée et donne l'avantage aux siens (2-1, 82').

Quinze minutes de folie
Non content de défendre son but d'avance, Saint-Laurent se rue encore à l'assaut de la défense visiteuse. Sur une action confuse, Prigent propulse le cuir dans une ambiance indescriptible (3-1 87'). La fin du match est loin d'être un fleuve tranquille pour les locaux qui voient leur avantage se réduire sur un nouveau but de Poupon (89'). On joue depuis huit minutes dans les arrêts de jeu, quand Monsieur Jacq siffle un coup franc dans l'axe pour les joueurs de Jean-Noël Nonnotte. Le temps reste suspendu alors que les supporters s'apprêtent à envahir le terrain. Mais Saint-Laurent tient bon et s'offre un sixième tour en forme de clin d'oeil aux anciens de 1973.

Les U8, U9 et U10 lors du lever de rideau :

  • 13 octobre - Coupe de France: Saint-Laurent se qualifie pour le 6ème tour face à Plougastel sur le score de 3 à 2.
  • 9 octobre - Coupe de France: Saint-Laurent "petit poucet" du district.

Retrouver ici l'article sur le site du district.

 

Et ci-dessous la réaction du président JJ Galéron après le tirage au sort.

29 septembre 2013 : Coupe de France - Qualification pour le 5ème tour


Florian Roux et l'ESL ont facilement éliminé Ronan Scotet et Pleyben. Photo P. L'H.
Florian Roux et l'ESL ont facilement éliminé Ronan Scotet et Pleyben. Photo P. L'H.

L'article du Télégramme :

 

"Stade Pleyben (D1) - Etoile Saint-Laurent (D1) : 0-3. Largement mérité !

 

Les Pleybennois ont été éliminés de manière sèche de la coupe par une très solide équipe brestoise en pleine réussite qui a séduit le public du stade municipal de Pleyben.

Pourtant il a fallu attendre la demi-heure de jeu pour trouver trace de la première véritable occasion de but. Elle était pour les visiteurs qui n'en pouvaient rêver meilleur issue. Cerveau parti à la limite du hors-jeu prenait de vitesse la défense de Pleyben et seul devant Plantec ne lui laissait aucune chance (0-1, 30'). Six minutes plus tard les Nord-Finistériens bénéficiaient d'un penalty totalement justifié pour une faute du gardien pleybennois sur leur n° 10 Le Cointre. Cerveau ne manquait pas cette occasion en or de donner plus d'ampleur à la marque en prenant à contre-pied Plantec (0-2, 36'). A peine le gardien local était-il remis de ses émotions et voilà que Kaber parvenait à le devancer sur une balle en profondeur et à glisser le ballon dans les buts vides (0-3, 40'). En inscrivant ce troisième but, le numéro 9 de l'Etoile avait dès lors enlevé presque toutes les incertitudes sur la qualification de son équipe. Au cours du deuxième acte, les joueurs du Nord-Finistère ont bien géré leur avance. Les Pleybennois ne sont jamais parvenus à élever leur niveau de jeu. C'est seulement à cette condition qu'ils auraient pu bousculer l'adversaire et inverser la tendance. Malgré quelques banderilles ici ou là, les deux gardiens n'ont guère été mis en danger. L'Etoile Saint-Laurent obtenant une qualification logique bâtie dans le dernier quart d'heure de la première mi-temps. Arbitre : M. Sénéchal. BUTS. Etoile Saint-Laurent : Cerveau (30'et 36'sp), Kaber (40')."

  • 29 septembre - Coupe de France: Qualification de l'ESL pour le cinquième tour grace à une belle victoire 3 à 0 face à Pleyben.
Télécharger
Ouest-France ESL Huelloch Atao.jpg
Image JPG 4.3 MB
Télécharger
Ouest-France Pleyben ESL.jpg
Image JPG 5.1 MB
Télécharger
BonDeCommande2018.jpg
Image JPG 223.4 KB
Breizh Ponçage